La France républicaine

La 3ème République

Date

Contexte historique

Contexte régional

Vie du village et de ses habitants

1871

28 janvier, capitulation de Paris. Signature de l’Armistice.

18 mars début de la Commune à Paris

10 mai, traité avec la Prusse, la France perd l’Alsace et la Lorraine.

21-28 mai, écrasement dans le sang des communards.

31 août, Thiers proclamé président de la République.

Les Allemands occupent une grande partie de la France, mais pas notre région

La commune ne soulève que peu d’écho dans la région.

 

 

 

 

En juillet, une élection partielle donne 75% des voix au candidat républicain.

Le 7 novembre, le conseil municipal d’Arconsat réitère son approbation pour la création d’une gare de chemin de fer à Chabreloche

1872

 

La nouvelle ligne ferrée partant de Clermont atteint Thiers.

 

1873

7 janvier, mort de Napoléon III en exil.

24 mai, démission de Thiers. Le maréchal de Mac-Mahon est élu président de la République.

16 septembre, fin de l’occupation allemande.

Début de la grande dépression, période crise économique et sociale jusqu’en 1896.

 

Ouvertures des écoles publiques de Chabreloche

1874

   

Par 10 voix contre 3, le conseil municipal d’Arconsat approuve, sous conditions, le projet de scission de la commune de Chabreloche demandée par ses habitants.

Grâce à une subvention du Gouvernement, un clocher est érigé sur le toit de l’église d’Arconsat.

Transfert des ossements de l’ancien au nouveau cimetière.

1875

Naissance officielle de la 3ème République.

 

L’ancien cimetière est converti en place publique et accueillera dorénavant les 3 foires annuelles

1876

 

Les élections marquent un très net succès des Républicains.

Le 31 mai, un décret érige Chabreloche en commune distincte Gabriel GOYON y est élu maire

1877

28 octobre, victoire des Républicains aux élections législative

Fin de la construction du chemin de fer d’Andrézieux à Clermont

Le 20 août, la gare de Chabreloche est ouverte au public.

PERRIER est curé d’Arconsat.

Gilbert BEGON est élu maire d’Arconsat

1879

30 janvier, démission de Mac-Mahon Jules Grévy est élu président de la République.

   

1880

   

Vers 1880, quelques propriétaires adoptent la charrue.

Déclin du colportage.

1881

16 juin, loi de Jules Ferry sur la gratuité de l’enseignement primaire..

   

1882

28 mars, loi de Jules Ferry rendant l’école primaire obligatoire et laïque.

 

Blaise BRISSAY est élu maire d’Arconsat

1883

Décès d'Henri (V) de Chambord, fils de Charles-Ferdinand de Berry et de Marie-Caroline des Deux-Siciles.

   

1884

   

COLOMB est curé d’Arconsat

1885

28 décembre, Jules Grévy est réélu président de la République.

   

1886

Le général Boulanger, ministre de la guerre, acquiert une grande notoriété sur le thème de la revanche nationaliste.

   

1887

30 mai, le général Boulanger est évincé du gouvernement.

2 décembre, démission de Jules Grévy. Sadi Carnot est élu président de la République le lendemain.

Il est envoyé, en quasi-exil, commander la 13ème région militaire à Clermont-Ferrand où il s’éprend de madame de Bonnemain.

 

1888

Décembre, émission du 1er emprunt russe.

   

1889

Elu à Paris, le 27 janvier, le général Boulanger , se refuse à lancer un coup d’Etat et s’enfuit en Belgique le 1er avril.

En fin d’année, construction de la tour Eiffel

   

1890-1892

Le général Boulanger se suicide en septembre 1891

 

La chapelle consacrée à St Roch à Lunel est démolie.

1893

   

BATIFOYER est curé d’Arconsat

1894

24 juin, assassinat du président de la République Sadi Carnot

27 juin, Jean Casimir-Perrier est élu président de la République

Septembre, début de l’affaire Dreyfus

 

Louis Guillaume de RIBEROLLES, ancien maire d’Arconsat décède à Landrevy le 9 novembre

1895

15 janvier, Jean Casimir-Perrier démissionne. Félix Faure est élu président de la République

 

Inauguration du groupe scolaire d’Arconsat

1896

   

Jean BOSTBARGE est élu maire d’Arconsat

1898

13 janvier, publication dans l’Aurore de " j’accuse " d’Emile Zola

   

1899

16 février, décès de Félix Faure. Emile Loubet est élu président de la République le 18

Septembre, Alfred Dreyfus est gracié

   

1900

Juin, jeux olympique à Paris

   

1901

   

Mise ne place de l’éclairage public dans le bourg

1903

Juillet, premier tour de France cycliste

   

1904

   

Jean PAUZE est élu maire d’Arconsat.

Création d’écoles mixtes au Cros et à la Meule.

1905

25 avril, constitution de la SFIO

9 décembre, loi de séparation de l’Eglise et de l’Etat

   

1906

17 janvier, Armand Fallières est élu président de la République

19 juillet, réhabilitation de Dreyfus

   

1908

   

RIGAUD est curé d’Arconsat

1909

25 juillet, Louis Blériot traverse la Manche en avion

   

1913

17 janvier, Raymond Poincaré est élu président de la République

7 août, loi portant le service militaire de 2 à 3 ans.

   

<retour à la chronologie>