L’apogée de la société féodale

Date

Contexte historique

Contexte régional

Vie du village et de ses habitants

1007

Famine générale dans toute l’Europe

1010

Famine générale en France causée par des pluies torrentielles

Guillaume IV est comte d’Auvergne

1013

Etienne évêque de Clermont, frère de Guy II seigneur de Thiers, est assassiné

1016

Le 6 janvier, Guy II seigneur de Thiers fonde l’église collégiale de Saint-Genès de Thiers.

1030 - 1033

Famine générale

1031

Décès de Guy II de Thiers.

Son premier fils Théotard lui succède quelques temps mais meure à son tour et la seigneurie échoit au second fils Guillaume 1er.

1032

Lyon est rattaché au Royaume de Bourgogne. Le Lyonnais entre dans le saint empire germanique

1034

Lyon est rattaché au Royaume de Bourgogne. Le Lyonnais entre dans le saint empire germanique

Candide, épouse d’Etienne II seigneur de Thiers, successeur de Guillaume 1er met au monde leur fils unique, le futur Etienne III qui deviendra saint Etienne de Thiers

1041

Instauration de la Trêve de Dieu sous le règne du roi de France Louis 1er

1050 - 1250

Effort de défrichement, d’assèchement des marécages et de mise en culture dans toute l’Europe

Comme pour l’ensemble de la France actuelle, la seigneurie est la structure de base de la société.

En Auvergne le système la pyramide féodale connaît 5 étages : en haut le roi de France (mais au début de la période son poids politique est nul), ensuite le duc d’Aquitaine, le comte d’Auvergne, un seigneur-châtelain (voir la lignée des seigneurs de Thiers) et en bas, le cas échéant, un chevalier (combattant à cheval)

Les cultures gagnent progressivement sur les taillis de chênes, de pins et de hêtres, jusqu’à la limite où le seigle ne donne plus vers 900 m à l’orée des Bois noirs qui sont des sapinières.

Arconsat a bien entendu connu ce phénomène, en témoigne certains noms de lieux comme les Issards (du mot essarter = défricher)

1060

Guillaume qui deviendra Guillaume II de Thiers épouse Adélaïde de Chalon fille du comte de Champagne.

1074

Saint-Etienne de Thiers fils unique et héritier d’Etienne II, entré dans la vie religieuse, abdique au profit de son oncle Guillaume II de Thiers

1080

Guillaume III fils de Guillaume II est seigneur de Thiers.

1095

Urbain II prêche la première croisade à Clermont

1096-1099

1ère croisade. Prise de Jérusalem par les croisés de la première croisade le 15 juillet 1099

1097

Le Forez fait partie du lyonnais

Ainsi que quelques enclaves en Auvergne

1102

Le Comte d’Auvergne Guillaume VI se rend à la première croisade suivi par l’élite de la province d’Auvergne. Il est notamment accompagné de Guy III, 3ème fils de Guillaume III seigneur de Thiers.

1108-1137

Règne de Louis VI le Gros

1121

Le Comte Guillaume VI d’Auvergne se rend maître de Clermont, alors aux mains des évêques. L’évêque de Clermont fait appel au roi Louis VI qui entreprend une expédition contre le Comte d’Auvergne forcé de restituer Clermont

1126

Le Comte d’Auvergne rond la paix et force le roi à lancer une seconde une expédition contre lui.

Le duc d’Aquitaine intervient et oblige le comte à se retirer à nouveau. Le comte fonde alors la ville de Monferrand

1130

Guy III, 3ème fils de Guillaume III est seigneur de Thiers

1137

25 juillet, mariage du prince héritier Louis avec Aliénor d’Aquitaine

1er août, mort de Louis VI et avènement de Louis VII le Jeune

1147-1149

Seconde croisade

Guillaume le Jeune, comte d’Auvergne, va rejoindre le roi de France en terre sainte. Son oncle Guillaume s’empare du Comté d’Auvergne. A son retour, Guillaume le jeune ne peut reprendre son bien et prend le titre de Dauphin d’Auvergne.

1152

21 mars, Louis VII répudie Aliénor d’Aquitaine

Mai, mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec un seigneur français, Henri Plantagenêt, duc de Normandie

L’Auvergne fait ainsi partie des vastes possessions d’Henri Plantagenêt

1154

Henri Plantagenêt devient roi d’Angleterre, sous le nom d’Henri II

1155

Guy IV fils de Guy III est seigneur de Thiers

1167

Guy II, comte de Forez reconnaît la suzeraineté de Louis VII. Il bât, à Yzeron, les troupes de l’Archevêque de Lyon qui menaçaient de s’emparer du Forez.

1169

Mort de Guillaume le Dauphin, son fils Robert lui succède et recherche la protection de Richard roi d’Angleterre.

1173 - 1174

Une convention approuvée par le Pape Alexandre III partage en deux comtés, le Lyonnais attribué à l’église de Lyon et du Forez au Comte Guy II. Celui-ci prend possession du territoire allant d’Urfé à Cervières, jusqu’à Thiers.

1180-1223

Règne de Philippe II Auguste

1214 Victoire de Bouvines

1181

Construction du Château de Cervières par Guy II, souhaitant protéger ses terres contre les visées du seigneur de Cousan, d’Urfé et le comte d’Auvergne, pendant son départ en croisade.

En réaction, les Beaujeu font construire le château d’Urfé (les cornes d’Urfé)

Arconsat est déjà séparé en deux quartiers, un quartier d’Auvergne tenu par la famille de Cussac, vassale du seigneur de Thiers ; et le quartier forézien propriété du comte de Forez

1190

Départ de Philippe Auguste pour la 3ème croisade

Arconsat doit peu souffrir du conflit entre Henri II et Philippe Auguste. L’ennemi est plutôt à l’est avec la volonté d’expansion des sires de Beaujeu.

1202-1204

4ème croisade

Guy III comte de Forez, dit " d’outre-mer " meurt de maladie près de Jérusalem. Il est inhumé à saint-Jean-d’Acre en terre sainte.

1206

Guy II comte d’Auvergne fait alliance avec Guy II comte du Forez, contre les visées de Guichard IV seigneur de Beaujeu. Dans cette alliance, il est prévu que Guy IV, le fils de Guy III de Forez, prédécédé, épousera la fille de Guy V de Thiers et le fils de celui-ci, Guy VI, épousera Marquise la fille du comte de Forez et sœur de Guy IV

1209

Croisade contre les Albigeois et l’hérésie cathare

Guy II, Comte d’Auvergne fait partie de l’armée de Simon de Montfort contre les Albigeois.

Guichard IV seigneur de Beaujeu investit le château de Thiers par surprise.

1210

Le château de Thiers est repris par la coalition des comtes d’Auvergne et du Forez, ainsi que Renaud, archevêque de Lyon et frère de Guy III de Forez.

La guerre contre Beaujeu se poursuit jusqu’en 1214

1211-1223

Expédition sous l’égide du roi de France contre Guy II Comte d’Auvergne, de l’Archevêque de Lyon et du duc de Bourbon Guy de Dampierre.

1222 Décès de Guy II, son fils Guillaume X lui succède comme comte d’Auvergne.

1217-1221

5ème croisade

1225

Traité entre le roi d’Angleterre Henri III et Guillaume X comte d’Auvergne et reprise des hostilités avec le roi de France qui se terminent au profit de ce dernier.

1226

Avènement de Louis IX dit Saint Louis

Guy IV comte de Forez épouse Mathilde de Courtenay nièce de Clémence de Courtenay, petite-fille de Louis VI le gros, douairière de Thiers après le décès de son mari, Guy V comte de Thiers fils aîné de Guy IV de Thiers

1228-1229

6ème croisade

Guy IV de Forez en fait partie

1239

Mort de Guy IV de Forez

1241-1271

L’Auvergne dépend du frère de Saint Louis, le prince apanagiste Alphonse de Poitiers. Mais celui-ci meurt sans descendance en 1271.

Le comte d’Auvergne est alors Robert V (1247-1277)

1248-1254

7ème croisade

1248

Etienne de Thiers le second fils de Guy V comte de Thiers épouse l’unique héritière du seigneur de Vollore qui lui donna un fils mort sans postérité et une fille Marguerite.

1257

Mort de Chatard, seigneur de Thiers et fils de Guy VI et de Marquise de Forez.

1259

Mort de Guy V de Forez, Renaud lui succède.

1270

Mort de Saint Louis à Tunis de la peste, lors de la 8ème et dernière croisade

Renaud de Forez part pour la croisade.

1271- 1285

Règne de Philippe III le Hardi

1271

Guy VII de Thiers, fils de Chatard épouse, avec dispense, Marguerite, fille unique et héritière de Vollore, sa cousine au 3ième degré.

1274

Naissance de Jean Ier comte de Forez, fils de Guy IV

1277

Guillaume XI, comte d’Auvergne succède à son père, puis en 1280 c’est au tour de son frère Robert VI

1278

Janvier, mort de Guy IV comte de Forez

1286 - 1315

Règne de Philippe IV le Bel

1287 première mention des marchés tenus à Cervières.

1298

Guy VII, seigneur de Thiers émancipe son fils aîné Guillaume IV à qui il lègue la nue-propriété du château et du mandement de Thiers.

Le 24 avril, Guy sa femme et son fils émancipé empruntent à Jean Ier , comte de Forez. C’est le début de l’engrenage qui obligera plus tard les seigneurs de Thiers à vendre leur seigneurie à leurs cousins, comtes de Forez.

1299

19 avril, naissance de Guy VII de Forez, fils de Jean Ier

1300

Mort de Guy VII de Thiers

1301

Le 11 août, le comte de Forez achètent la baronnie de Thiers à Guillaume IV, qui est alors sans descendance, par abandon des dettes accumulées et échange de fiefs.

La cession définitive est entérinée le 13 juin 1308.

C’est sans doute vers cette époque que l’on construit la route traversant Celles et Viscontat et offrant une nouvelle route reliant Thiers à Lyon

1311

Mort de Guillaume IV dernier seigneur de Thiers

<retour à la chronologie>